Category: Interviews

Nathalie Ferlut : « Faire parler des gens »

Grâce à une enquête policière pleine de péripéties dans le Paris des Années folles, Nathalie Ferlut raconte une époque charnière dans la construction de notre société actuelle. « L’assassin des petits carreaux » dresse également le portrait d’une héroïne rebelle résolument moderne. Est-ce votre premier polar ?Nathalie Ferlut. C’est la première fois que je tente une histoire policière. J’en ai lu pas...

READ MORE Nathalie Ferlut : « Faire parler des gens »

Eric Meyer: « Le choc des cultures »

Journaliste en Chine à la fin des années 80, Eric Meyer raconte sa vie d’immigré dans un pays totalitaire. Rempli d’anecdotes surprenantes, « Robinson à Pékin » apporte également un témoignage précieux sur le printemps de Pékin. Un récit passionnant et essentiel pour mieux comprendre l’Empire céleste. La BD « Robinson à Pékin » est-elle l’adaptation en bande dessinée de votre livre paru en...

READ MORE Eric Meyer: « Le choc des cultures »

Jean-Louis Tripp: « Ces histoires parlent de notre société »

Passionné par les récits de Christophe Hondelatte et plus généralement par les faits divers, Jean-Louis Tripp a adapté une dizaine d’histoires du journaliste d’Europe 1. « Tu ne tueras point » raconte des enquêtes incroyables mais parle aussi des travers de notre société. Quand Christophe Hondelatte vous a proposé d’adapter ses histoires criminelles en bande dessinée, vous avez été immédiatement partant?Jean-Louis Tripp....

READ MORE Jean-Louis Tripp: « Ces histoires parlent de notre société »

Antoine Ozanam : « Emmett Dalton cherchait la rédemption »

Souvent éclipsés par leurs cousins fictifs, les véritables frères Dalton ont attaqué plusieurs trains et dévalisé quelques banques à la fin du XIXe siècle. A travers les souvenirs du petit frère Emmett, Antoine Ozanam montre comment la fratrie a sombré un peu par hasard dans la délinquance. Un western mélancolique sublimé par les planches magnifiques d’Emmanuel Bazin. Contrairement aux aventures...

READ MORE Antoine Ozanam : « Emmett Dalton cherchait la rédemption »