Tag: Antoine Ozanam

Antoine Ozanam: «Les dépisteurs étaient pour la plupart d’anciens déportés»

Dans les années 50, des hommes partent à la recherche des enfants juifs cachés dans des familles d’accueil pendant la guerre. «Le dépisteur» raconte l’enquête difficile de Samuel mais aussi la France d’après-guerre qui veut oublier les histoires sombres de l’occupation. Un récit intime par Antoine Ozanam et Marco Venanzi. Comment avez-vous eu connaissance de l’histoire de ces dépisteurs ? Vous...

READ MORE Antoine Ozanam: «Les dépisteurs étaient pour la plupart d’anciens déportés»

SEVERIANO DE HEREDIA

L’histoire du premier et seul « maire » noir de Paris, né à Cuba, puis ministre sous la IIIe République. Une biographie fidèle qui met en lumière un personnage singulier méconnu. Il fut président du Conseil municipal de Paris, député et ministre des Travaux publics sous la IIIe République. C’est lui aussi qui créa les bibliothèques municipales de la capitale, lutta pour...

READ MORE SEVERIANO DE HEREDIA

MAUVAISE RÉPUTATION – Tome 1. La véritable histoire d’Emmett Dalton

La véritable histoire des frères Dalton, marshals devenus hors-la-loi. Un récit sombre porté par des planches picturales. Des frères Dalton, on connaît bien sûr Joe, Jack, William et Averell, fameux bandits nigauds et méchants de « Lucky Luke » et surtout cousins fictifs d’une véritable fratrie de marshals devenus délinquants: Emmett, Frank, Bob, Grat et Bill. Pour raconter leur histoire, Ozanam (« Klaw »,...

READ MORE MAUVAISE RÉPUTATION – Tome 1. La véritable histoire d’Emmett Dalton

Antoine Ozanam : « Emmett Dalton cherchait la rédemption »

Souvent éclipsés par leurs cousins fictifs, les véritables frères Dalton ont attaqué plusieurs trains et dévalisé quelques banques à la fin du XIXe siècle. A travers les souvenirs du petit frère Emmett, Antoine Ozanam montre comment la fratrie a sombré un peu par hasard dans la délinquance. Un western mélancolique sublimé par les planches magnifiques d’Emmanuel Bazin. Contrairement aux aventures...

READ MORE Antoine Ozanam : « Emmett Dalton cherchait la rédemption »