WATCH DOGS LEGION – Tome 2. Spiral Syndrom

L’organisation Dedsec est sur la piste d’un réseau de trafic d’êtres humains àLondres. Fin d’un diptyque futuriste inspiré du jeu vidéo.

Suite et fin d’une aventure inspirée mais indépendante du jeu vidéo éponyme à succès d’Ubisoft. Dans un Londres futuriste peu accueillant, les membres de l’organisation Dedsec doivent faire vite pour espérer mettre fin aux mystérieuses et de plus en plus nombreuses disparitions de déportés du camp de Kennington en lien avec le groupe autoritariste paramilitaire Albion.
S’adressant à un large public, « Watch dogs legion » est une affaire rondement menée: un dessin réaliste efficace de Gabriel Germain (« Lune et l’autre », « Silencio ») ainsi qu’un scénario pas hyper original mais plein d’action et de matériel technologique dernier cri signé Sylvain Runberg (« Millenium », « Le chant des runes », « Orbital », « Les dominants », etc). Bref, un diptyque cyberpunk et dystopique distrayant et qui se lit bien.
Comme dans le premier tome, un cahier de croquis et de recherches graphiques du dessinateur complète l’album.

Dessinateur: Gabriel Germain – Scénariste: Sylvain Runberg – Editeur: Glénat – Prix: 14,95 euros.

Share