MIYABICHI NO ONMYOJI – Tome 1

Un exorciste, son acolyte aux oreilles de loup et un enfant hybride unis pour récupérer les trésors sacrés et éviter que les esprits malveillants s’emparent du monde. Classique mais divertissant.

Dans un monde indéterminé ressemblant au Japon médiéval, des esprits malveillants (les ayakashi) sont parvenus à dérober les dix trésors sacrés de l’empereur qui leur permettent de décupler leurs forces. L’heure presse et pour les retrouver tous les exorcistes du pays sont appelés à la rescousse, dont le plus puissant d’entre eux, Fuzuki l’Hérétique.
Fasciné par la culture japonaise ancestrale, Sakura Fujimoto a imaginé un manga de fantasy plutôt classique pour le moment dans son intrigue mais déjà bourré d’action dans ce premier tome. Car une fois l’objet de la quête et les personnages principaux présentés (outre le très puissant mais peu sympathique Fuzuki, on découvre son acolyte aux oreilles de loup et un enfant hybride mi-humain mi-ayakashi très mignon), le lecteur est plongé au coeur des premiers combats dessinés d’un trait dynamique, au décorum nippon soigné. Bref, un début de série divertissant à défaut d’être très original et 100% masculin.

Dessin et scénario: Sakura Fujimoto – Editeur: Doki Doki – Prix: 7,95 euros.

Share