JOHN RIMBAUD – Tome 1. Une saison en enfer

Un expert de la survie en milieu hostile est chargé de l’initiation de la fille de son chef en la matière. Un nouveau duo aussi improbable qu’attachant est né.

Le train-train quotidien de John Rimbaud, ancien militaire bodybuildé, est bien rôdé: dans la jungle où il vit et dont il connaît tous les recoins, il passe le plus clair de son temps à poser des pièges et traquer les trafiquants d’ivoire avec Victor son éléphant de compagnie. Mais son mentor, le colonel Troup, lui donne une dernière mission: former sa fille Jeanne à la vie en milieu hostile. Evidemment l’adolescente en question est une citadine pur jus, accro aux réseaux sociaux, apeurée par la moindre bestiole et qui a de surcroit un sacré caractère.
Un grand costaud qui se retrouve d’un coup avec un ado rebelle à gérer, l’idée n’est pas nouvelle, que ce soit en bande dessinée, en littérature ou au cinéma. Et de fait, la première impression laisse craindre quelque chose d’assez convenu avec une série de péripéties dans la jungle hostile, de l’humour facile et une cohabitation forcée entre les deux protagonistes qui évolue au fur et à mesure qu’ils apprennent à se connaître. Mais finalement, ils s’avèrent plutôt attachants ces deux là: Jeanne n’est pas la petite peste imaginée et John Rimbaud, comme son nom l’indique, est un « poète guerrier » selon Dab’s (« Nino & Rebecca » et « Tony et Alberto »), un Rambo qui cache un coeur d’or. Quant aux planches, elles sont agréables avec des couleurs gaies et des expressions caricaturales réussies, en particulier pour les animaux.

Dessin et scénario: Dab’s – Editeur: Bamboo – Prix: 11,90 euros.

Screenshot

Share