ILS ONT TUÉ LÉO FRANK

pages_de_steinkis_ilsonttueleofrank_pdf_de_lecture_page_5.jpg

Un directeur d’usine juif accusé du meurtre d’une adolescente à Atlanta en 1913. Une histoire vraie édifiante racontée avec clarté.

Il s’appelait Leo Frank, était directeur d’usine à Atlanta et est mort lynché par la foule le 17 août 1915. Ses torts: être accusé du viol et du meurtre de l’une de ses jeunes employées et être de confession juive…

De ce terrible fait-divers, suivi d’une terrifiante erreur judiciaire, Xavier Bétaucourt et Olivier Perret en ont tiré un album. Documenté d’abord puisque témoignages, réquisitoires et plaidoyers repris dans les planches sont extraits des minutes du procès et que les propos tenus par les personnages réels sont tirés des journaux de l’époque. Toujours d’actualité ensuite parce que les préjugés racistes et antisémites qui créent le contexte de cette affaire n’ont malheureusement pas disparus un siècle plus tard. Bien construit et sobre dans la forme avec peu de décors et des couleurs aux teintes sépia, « Ils ont tué Léo Franck » permet de retranscrire l’atmosphère pesante de l’époque et de mettre en lumière avec efficacité une affaire méconnue du grand public et qui fait réfléchir sur la société actuelle.

Dessinateur: Olivier Perret – Scénariste: Xavier Bétaucourt – Editeur: Steinkis – Prix: 18 euros.

pages_de_steinkis_ilsonttueleofrank_pdf_de_lecture_page_5.jpg

Share