THE KING OF FIGHTERS ZILLION – Tome 1

Une adaptation fidèle du jeu vidéo réservée aux hard core gamers.

Si vous êtes fan de jeux de baston, vous connaissez certainement la série des King of Fighters lancée par la société japonaise SNK (rachetée depuis par Playmore) sur la console NeoGeo.

Le manga a été réalisé par le chinois Andy Seto. L’histoire de « The king of fighters zillion » se déroule en 1998. En se battant contre Kyo Kusanagi, Iori Yagami utilise un super pouvoir qui réveille involontairement Yamata le Grand Serpent (Orochi) endormi depuis 1800 ans par les ancêtres de Kyo, Iori et Kagura. Yamata ayant juré la perte de l’humanité, Iori, Kusanagi et Kagura unissent alors leurs forces pour neutraliser Orochi et une forte explosion se produit. Trois mois plus tard, Iori se réveille dans un temple où Kagura l’a amenée. Mais le temple est attaqué par une armée de robots dirigée par un personnage qui ressemble étrangement à celui de Kyo…

« The king of fighters zillion » est bien une adaptation fidèle du jeu vidéo : on retrouve les célèbres personnages, les couleurs sont vives et l’histoire est surtout prétexte aux combats. Les différents combos et coups spéciaux réalisés par les combattants sont en outre nommés à chaque attaque (tornade du triple écho, forme 108 inversée, attaque du rocher, etc)… On a vraiment l’impression d’avoir une manette entre les mains !

A réserver donc aux « hardcore gamers » qui regretteront toutefois que les noms d’attaque soient en français et non en japonais comme dans le jeu vidéo original. Une erreur qui devrait être corrigée dès le second tome: Tonkam a demandé à un expert KOF de retranscrire les noms d’attaque en japonais afin de rester dans l’esprit du jeu.

Tonkam

Share