LOMM tome1 – L’arbre des volants

Une atmosphère lourde et violente pour cet album de science-fiction original.

Naître, survivre, mourir. Bienvenue dans un monde barbare et sanguinaire où seul compte la loi du plus fort.
Un monde dominé par les Volants, des mutants puissants et cruels qui vivent au sommet des arbres, tandis qu’au bas de l’échelle les hommes retombés à l’âge de pierre leur servent de proies. Un monde où les parents laissent leurs petits se battre entre eux afin que seul le plus fort survive.

Un jour Kral et Mah-Ney, un couple de Volants, donnent naissance bizarrement à ce qui s’avère être un bébé humain avec une queue! Kral décide, si cette « créature laide et impuissante » survit, de la garder dans sa progéniture. Celui-ci, appelé Lomm, devra donc pour rester en vie malgré sa faiblesse, développer d’autres qualités telles que la vitesse, l’ingéniosité et l’intelligence.

Le dessin de TBC alias Thomas Lavric (qui dessine aussi « le Serment », quatrième album de la série « Le Décalogue » scénarisé par Frank Giroud) est net, propre et efficace. Le choix de couleurs foncées (vert, kaki, gris, rouge), le trait épais et les plans rapprochés donnent un climat oppressant et glacial à l’ensemble qui convient parfaitement à l’histoire.

Mais de cette atmosphère lourde et violente transpire quand même quelques notes d’espoir qui rendent les personnages principaux attachants: Lomm d’abord à l’apparence si fragile, sa mère ensuite, qui le protège coûte que coûte et enfin Pouy-Pouy, son joyeux ami mutant.

Il faudra attendre un peu avant de savoir si Lomm trouvera sa place dans ce monde hostile.

Vents d’Ouest

Share