FAUT PAS PRENDRE LES CONS POUR DES GENS

Un recueil de gags absurdes tournant en dérision notre société contemporaine. Très drôle.

« Les Misérables » caviardé par l’éditeur, un supermarché où les clients font tout, un nouveau prototype de banc anti-SDF, la privatisation des trottoirs, le télétravail dans la police… Autant de situations totalement absurdes imaginées par Emmanuel Reuzé (« Ennemisdavant.com ») et Nicolas Rouhaud (« José Lapin ») à partir de faits de société contemporains (racisme, migrants, religion, suicide au travail, sexisme, écologie, etc) mais poussés à l’extrême et vus à travers le prisme de la bêtise humaine ordinaire.

Les amateurs de « Zaï zaï zaï » et d’humour nonsensique découvriront ici le sourire aux lèvres un univers très proche. Graphiquement simple – comme Fabcaro, la même image est reprise avec plus ou moins de variantes dans plusieurs cases -, les dialogues sont particulièrement percutants et cyniques à souhait, aboutissant à une chute (double, souvent même) que l’on n’a pas vu venir.

Dessinateur: Emmanuel Reuzé – Scénaristes: Emmanuel Reuzé et Nicolas Rouhaud – Editeur: Fluide Glacial – Prix: 12,90 euros.

Share