Décès de Mandryka

Le créateur du « Concombre masqué » avait 80 ans.

L’auteur de bande dessinée français Nikita Mandryka, qui utilisait aussi le pseudonyme Kalkus à ses débuts, est décédé le 13 juin 2021 à son domicile de Genève, en Suisse. Il avait 80 ans.
Il avait reçu le Grand Prix de la Ville d’Angoulême en 1994 et le Prix du patrimoine du Festival d’Angoulême en 2005 pour son Concombre masqué. Ce drôle de personnage en forme de cucurbitacée bavarde et philosophe, est né en 1965 dans le journal Vaillant.
Petit-fils d’un officier supérieur de la Marine russe chassé en Afrique du Nord par la Révolution de 1917, Mandryka a également fondé en mai 1972 L’Écho des savanes avec Claire Bretécher et Gotlib, dont il se retire en 1979. Il sera ensuite rédacteur en chef de Charlie mensuel entre 1982 et 1983, puis directeur de la rédaction de Pilote en 1984.
Après avoir abandonné la bande dessinée quelque temps. Mandryka revient dans les années 2000, en participant au scénario de deux tomes de la série « Les Gardiens du Maser » de Max Frezzato, avant de reprendre les rênes de son Concombre masqué pour l’album « Le Bain de minuit« .
« Son dessin ultra- dynamique et capable de tout lui a permis d’explorer comme personne d’autre l’absurde, le non- sens, la philosophie, le zen – sa dernière grande découverte personnelle après la psychanalyse », a déclaré Thomas Ragon son éditeur chez Dargaud.

Share