Bastien Vivès va publier une BD satirique pour dire sa vérité

L’auteur a été au cœur d’une vive polémique autour d’accusations de complaisance vis-à-vis de la pédopornographie dans certains de ses albums.

La polémique visant Bastien Vivès avait conduit le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême 2023 à retirer de sa programmation l’exposition lui était consacrée. Les associations Innocence en danger et Fondation pour l’enfance avaient porté plainte et une enquête pour diffusion d’images pédopornographiques avait été lancée après des accusations d’apologie de l’inceste et de la pédopornographie dans certains de ses albums («Les Melons de la Colère», «La décharge mentale», «Petit Paul»).
Depuis, les plaintes ont été classées sans suite, l’enquête préliminaire du parquet de Nanterre est toujours ouverte et cinq personnes ont été tout récemment condamnées pour des menaces de morts postées sur les réseaux sociaux à l’encontre de Bastien Vivès.
Pour raconter ses déboires, l’auteur de « Polina » qui se défend d’être adepte ou promoteur de la pédopornographie, a écrit une bande dessinée revenant de manière satirique sur la controverse. On y voit le dessinateur participant à «un stage anti-pédophilie obligatoire». Intitulée «La Vérité sur l’affaire Vivès», elle est éditée par Charlotte Éditions, une maison d’édition lancée à cette occasion – en même temps qu’un nouveau magazine de BD, Charlotte Mensuel – et sera en librairie le 16 octobre 2024. En attendant, des extraits ont été publiés sur le site internet du Point.
L’auteur travaille par ailleurs sur une nouvelle série humoristique, «Lune de miel», dont le premier tome paraîtra chez Casterman en 2025.

Share