USAGI YOJIMBO – Tome 4. La conspiration du dragon rugissant

Une nouvelle aventure pleine de rebondissements au pays des samouraïs pour Usagi, le lapin-ronin. On ne s’en lasse pas!

Usagi Yojimbo est un ronin, c’est-à-dire un samouraï sans maître qui erre sur les routes du Japon médiéval et loue ses services à ceux qui en ont besoin. Certes, Usagi est un lapin. Mais qu’importe, ses adversaires sont des renards, des cochons et des chiens, et c’est l’une des plus fines lames du pays!

A la différence des trois premiers tomes composés de courts récits d’aventures, ce quatrième album se présente sous la forme d’une unique histoire riche en rebondissements. En voulant sauver son amie, la belle Tomoe, capturée par le seigneur Tamakuro, Usagi se retrouve impliqué dans un vaste complot visant à renverser le Shogun. Parviendra-t-il à déjouer la redoutable Conspiration du dragon rugissant?

Le trait rond, en noir et blanc, est assez simpliste et l’univers décrit emprunte au conte et à la bande dessinée enfantine: les animaux anthropomorphes cohabitent avec des animaux « normaux » et des « tokage », sortes de dinosaures miniatures apprivoisés. Mais que l’on ne s’y fie pas, les aventures trépidantes d’Usagi ne sont pas que pour votre petit frère. En fait, la série est bien difficile à classer, mélangeant allègrement les passages comiques, le traitement animalier des personnages et le sérieux de la fresque historique avec des références à la culture nippone et aux thèmes traditionnels des arts martiaux (fidélité et don de soi, courage, sens de l’honneur et de l’amitié). C’est dynamique, drôle et la psychologie des personnages ,’est pas laissée de côté.

Le fans de la série retrouveront d’ailleurs ici avec plaisir la plupart des personnages principaux rencontrés dans les épisodes précédents tandis que les autres découvriront toute une galerie de personnages étonnants, comme Gen le rhinocéros ou Ino le cochon aveugle au groin de bois.

Encore peu connu en France, « Usagi » est aux Etats-Unis une célébrité et le lapin-ronin a même participé à l’un des épisodes du dessin animé « Les tortues Ninja »! C’est également un ambassadeur de poids qui a signé la préface française de ce quatrième tome: « Stan Sakai, malgré sa jeunesse, est un maître » écrit Alejandro Jodorowsky. « En Usagi, j’ai trouvé de nouveau le guerrier de l’âme que j’admirais tant quand j’étais enfant, celui que Walt Disney tenta une fois de me dérober avec ses bêtes bégayantes en saccharine ».

Paquet

Share