LE RÉVEIL DES POUPÉES

, par Estelle

Quand d’inquiétantes poupées prennent vie et se mettent à attaquer une famille… Un récit d’épouvante pour jeunes ados qui remplit son rôle.

Nouvelle vie et nouveau quartier pour Anna, son petit frère Max et sa mère qui vient de divorcer. Coincée entre un hospice et une boutique de poupées vintage, la maison ne plaît pas du tout à Anna et comble de la loose, une des poupées de sa collection a été mystérieusement cassée.
Faisant partie des premiers titres de Frissons, la nouvelle collection de Jungle destinée à faire (gentiment) peur aux ados, "Le réveil des poupées" part d’une idée largement exploitée dans les films d’horreur, à l’instar d’"Annabelle" : la poupée démoniaque. Michel-Yves Schmitt ("Draak") réussit toutefois à s’approprier le concept en échafaudant une raison au phénomène, au delà de la simple possession satanique. Le scénario instaure une peur certes relative mais les planches de Maud Begon ("Bouche d’ombre") créent une ambiance oppressante à mesure que grandit la foule de poupées grimaçantes et, il faut bien l’avouer, assez flippantes… Bref, un album bien adapté à la collection et qui, avec sa fin ouverte, laisse imaginer une suite.

Dessinatrice : Maud Begon - Scénariste : Michel-Yves Schmitt - Editeur : Jungle, collection Frissons - Prix : 13,95 euros.