DANTES - Tome 2. Six années en enfer

, par Estelle

Injustement condamné à la prison à perpétuité, Alexandre mûrit son plan de vengeance. Suite d’une série grand public, à la manière d’un Comte de Monte Cristo moderne dans le milieu de la haute finance.

"Six années en enfer", le titre du deuxième tome de ce thriller financier a le mérite d’être clair : c’est le nombre d’années de prison que va purger un jeune trader injustement accusé du meurtre de son supérieur hiérarchique et de détournements de fonds et condamné à la prison à perpétuité assortie d’une peine de sûreté de 22 ans. Nous suivons donc le quotidien d’Alexandre qui du fond de sa cellule commence à échafauder des plans de sortie et de vengeance. Car le premier tome l’évoquait déjà : Alexandre va revenir se venger de ceux qui l’ont manipulé et se sont enrichis sur son dos, à la manière du célèbre Dantès d’Alexandre Dumas. Comment ? Cela, on l’apprendra sans doute progressivement dans les cinq tomes à venir.
En attendant, l’intrigue est sympathique, certes pas follement originale du fait de la référence constante au roman ni forcément très crédible non plus. Le dessin réaliste est lui aussi classique mais de bonne facture. En pleine crise financière et moins d’un an après l’affaire du trader Jérôme Kerviel et de la Société Générale, la série semble particulièrement d’actualité.

- Dargaud