CHRONOSQUAD - Tome 1. Lune de miel à l’âge du bronze

, par Estelle

Bloch est enfin accepté chez les Chronosquad pour une première mission qui l’emmène à la recherche d’adolescents perdus dans l’Egypte antique. Début étonnant et prometteur d’une nouvelle série de science-fiction qui comptera au final plus de 800 pages !

Faire partie de la Chronosquad, une équipe d’agents régulateurs des voyages temporels et des petits soucis qui peuvent en découler, était son rêve, il est enfin exaucé. Bloch Belonius, spécialiste du Moyen-âge, est envoyé en Egypte (!) en 2574 avant JC pour une mission apparemment banale : retrouver deux adolescents en fugue d’un club de vacances.
L’idée de départ du scénariste Giorgio Albertini - archéologue et illustrateur historique et scientifique dont c’est ici la première bande dessinée - est vraiment enthousiasmante. Imaginez : on voyage dans le temps comme on prend l’avion et pour 10.999 euros au départ de Lyon on passe 30 nuits "tout inclus" en Egypte antique, ce qui grâce au décalage temporel correspond à seulement un jour et une heure en 2016… Pour 12.999 euros, on peut aussi choisir d’aller skier pendant 23 jours avec les mammouths au Paléolithique… C’est fun et d’ailleurs l’histoire démarre sur un mode plutôt comique avec un héros un brin nigaud au physique improbable d’un Iggy Pop blond avec un gros nez, que sait souligner le dessin expressif de Grégory Panaccione ("Match", "Un océan d’amour", "Qui ne dit mot"). Mais au fil des cet épais album de 240 pages, le récit qui revisite de belle manière les classiques voyages dans le temps, gagne en tension et en profondeur et ouvre de nombreuses pistes. Les dernières planches laissent perplexe mais il ne faudra pas patienter longtemps : la série est prévue sur quatre tomes qui paraîtront en un an, soit plus de 800 pages couleurs.

Dessinateur : Grégory Panaccione - Scénariste : Giorgio Albertini - Editeur : Delcourt, collection Geopolis - Prix : 25,50 euros.