BIDOU, UNE VIE DE CHIEN

, par Estelle

Un petit chien bleu vagabond est amené à la fourrière et découvre l’amitié. Réinterprétation d’une personnage culte au Brésil. Mignon.

En cette rentrée, l’univers de l’auteur de BD brésilien Mauricio de Sousa a la cote. Tandis que son petit fantôme est repris par Paulo Crumbim et Cristina Eiko ("Fantomino", Glénat), le petit chien Bidu, créé en 1959 et célèbre dans toute l’Amérique du Sud, est adapté par Vents d’Ouest. "Bidou", c’est l’histoire d’un petit chien bleu solitaire qui vit dans un terrain vague et qui se retrouve à la fourrière. Il s’y fait des amis mais comme rien ne vaut la liberté, il décide de se faire la belle.
La réinterprétation d’Eduardo Damasceno et Luis Felipe Garrocho propose une gentille petite fable jeunesse sans prétention sur le courage, la solidarité et l’amitié. Les auteurs, brésiliens eux aussi, ont opté pour un récit quasiment dénué de texte et limité aux humains et à la voix off, les chiens parlant entre eux par images. Ce n’est pas toujours très clair mais cela donne un côté ludique plutôt agréable tandis que le graphisme au trait fin et aux teintes pastel renforce le côté mignon de l’univers de Bidou. En portugais, la série ("Bidu") compte déjà deux tomes.

Dessinateur : Luis Felipe Garrocho - Scénariste : Eduardo Damasceno - Editeur : Vents d’Ouest - Prix : 13,50 euros.