RATAFIA DELIRIUM – Tome 1. Le mal blanc

ratafia-delirium-t1.jpg

L’équipage du vaisseau intergalactique « Kooklamoon » doit faire face à une épidémie de mal blanc. Un divertissant spin off à la série « Ratafia ».

« Ratafia » au départ, c’est une série d’albums à l’humour barré narrant les aventures d’un équipage de pirates ridicules. Avec ce spin off au « delirium » annonciateur de grand n’importe quoi, Pothier et Salsedo (qui a laissé les crayons de la série principale à Johan Pilet) transposent leurs personnages fétiches dans l’univers de la science-fiction à bord d’un vaisseau intergalactique. Avant d’aller récupérer une petite fortune sur Bogda-9, ils font un détour par une planète sauvage sur laquelle coule un élixir de jouvence.

Le scénario tient en quelques lignes car il est surtout prétexte à enchaîner les situations cocasses – des zombies, des extraterrestres, vendredi sur son île déserte, une épidémie (non il ne s’agit pas du coronavirus chinois!), un trésor de « bitcognes », etc – et les dialogues délirants à base de jeux de mots et de références (« Star Wars », « Albator », « Mars Attack », « E.T », « Arzach…) le tout sur un trait expressif. C’est rythmé, divertissant, certes très léger mais on appréciera en même temps les coups de griffe donnés à notre système de santé et à l’industrie pharmaceutique.

Dessinateur: Frederik Salsedo – Scénariste: Nicolas Pothier – Editeur: Vents d’Ouest – Prix: 11,50 euros.

ratafia-delirium-t1.jpg

Share