WALKING DEAD - Tome 24. Opportunités

, par Estelle

Alors que les hommes autour de Grimes tentent de reconstruire une civilisation, la menace provenant des "chuchoteurs" s’amplifie dangereusement. Un tome annonciateur d’une confrontation spectaculaire.

Alors que la colonie gérée par Rick Grimes s’apprête à accueillir une grande foire, le jeune Carl est parti rejoindre Lydia qui appartient à l’inquiétante communauté des "chuchoteurs". Ceux-ci pourraient bien menacer la fragile civilisation que Rick et ses amis tentent de reconstruire. Si l’on sentait Robert Kirkman venir sur ce terrain dans le tome précédent, ce nouvel opus (qui reprend les épisodes américains #139 à #144) ne laisse aucun doute. Il est entièrement consacré à la définition de civilisation, ce qui fait qu’elle sera construite sur des valeurs morales ou non, qu’elle se laissera diriger par les émotions ou non.
Bien mis en valeur par les planches d’Adlard (dont la qualité s’est fortement améliorée depuis qu’il est secondé par l’Italien Gaudiano), le propos est longuement développé grâce aux comparaisons entre le groupe de Grimes qui a choisi de laisser vivre le terrible Negan, celui de Maggie qui se demande s’il faut exécuter le menaçant Grégory et celui d’Alpha fondé sur un retour à une vie primitive en osmose avec la nature. Mais la tension monte également progressivement jusqu’aux dernières pages, tellement spectaculaires qu’elle laissent sans voix. Cela faisait longtemps que "Walking Dead" ne nous avait pas autant donné envie de connaître la suite !

Dessinateur : Charlie Adlard - Scénariste : Robert Kirkman - Editeur : Delcourt, collection Contrebande - Prix : 14,95 euros.