TEXACO - Et pourtant nous vaincrons

, par Estelle

Le combat déséquilibré d’un homme et de toute une population pour faire payer à la compagnie pétrolière Texaco les ravages environnementaux et sanitaires causés en Equateur.

C’est l’une des pires catastrophes écologiques et humaines au monde mais c’est aussi l’histoire écolo-juridique de David et Goliath : dans les années 90, la compagnie pétrolière Texaco (Chevron aujourd’hui) quitte l’Amazonie équatorienne après l’avoir exploité pendant deux décennies. En laissant derrière elle les infrastructures, un écosystème dévasté et une énorme pollution source de maladies pour les autochtones. Emmenés par l’avocat Pablo Fajardo, issu d’une famille pauvre, 30.000 habitants se battent depuis en justice pour obtenir réparation.
La jungle amazonienne de Damien Roudeau – qui signe ici sa première bande dessinée mais qui publie depuis quinze ans des dessins dans la presse et travaille pour des ONG – est belle, foisonnante et lumineuse, telle un paradis perdu. Perdu, car derrière ces planches aux couleurs chaudes, ce qui est raconté est bien sombre. Adaptée du récit de Pablo Fajardo dont la journaliste Sophie Tardy-Joubert avait déjà réalisé un portrait pour la revue XXI et co-éditée par Amnesty International, la bande dessinée "Texaco" décrit l’exploitation des ouvriers mais surtout l’ampleur de la catastrophe écologique et le combat solidaire des peuples amazoniens contre une industrie pétrolière sans scrupules, bénéficiant des puissants appuis de politiques corrompus qui lui auront permis de ne jamais s’acquitter de son amende de 9 milliards de dollars. Difficile de faire preuve d’un franc optimisme malgré le sous-titre "Et pourtant nous vaincrons"", une fois refermée la BD qui sonne avant tout comme un appel au secours. Pour compléter ces 120 planches, un dossier documentaire et graphique revient sur la situation, la chronologie, les procès en cours, des croquis et les conséquences de l’affaire pour les principaux protagonistes.

Dessinateur : Damien Roudeau - Scénariste : Sophie Tardy-Joubert, d’après le récit de Pablo Fajardo - Editeur : Les Arènes BD - Prix : 20 euros.