LETTER 44 - Tome 2. Décalage spectral

, par Estelle

Alors que dans l’espace, de mystérieux extraterrestres sont toujours au dessus de nos têtes, sur Terre le président Blades a fort à faire entre lutte de pouvoirs et conflits internationaux. Un excellent divertissement que cette série de science-fiction.

Si en faisant intervenir des troupes américaines surpuissantes en Afghanistan, le président Blades a choisit de révéler que son prédécesseur avait développé en secret de nouvelles armes technologiques, il préfère passer sous silence les sérieuses menaces planant sur la Terre : des extraterrestres construisent quelque chose dans la ceinture d’astéroïdes… Les membres du vaisseau spatial Clarke envoyés les observer sont aux premières loges quand l’étrange structure alien fait exploser un satellite de Jupiter !
Mélange de science-fiction, de géopolitique et de politique tout court, "Letter 44" est un excellent divertissement. Il faut dire que maintenant que les personnages et les enjeux sont exposés, Charles Soule a toute latitude pour dérouler son histoire et le moins qu’on puisse dire c’est que des problèmes, il y en a à la pelle. Pour le président, pour l’armée américaine, pour les astronautes, pour la planète entière. Soutenus par les planches dynamiques d’Alberto Jiménez Alburquerque aux proportions toutefois parfois un peu hasardeuses, la narration est claire, enlevée et le récit plein de rebondissements. Alors si, a posteriori, on se rend compte que l’histoire principale a avancé au final assez peu dans ce deuxième opus, on ne s’ennuie absolument pas à la lecture.

Dessinateur : Alberto Jiménez Alburquerque - Scénariste : Charles Soule - Editeur : Glénat - Prix : 16,95 euros.