LE CAS ALAN TURING

, par Estelle

L’histoire d’un brillant mathématicien britannique qui parvint à décrypter les codes militaires allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Une biographie vivante et documentée.

Londres, 1938. Un jeune et brillant mathématicien est recruté par les services secrets britanniques pour essayer de déchiffrer les codes de l’Enigma, la machine qui permet de transmettre les instructions d’Hitler à ses troupes. Alan Turing rejoint donc une équipe de choc (cruciverbistes, champions d’échecs, cryptographistes, etc) qui s’arrache les cheveux sur le sujet depuis des mois.
Le travail de Turing et la découverte du fameux code allemand resteront un secret militaire absolu jusque dans les années 1970 tandis que les techniques de décryptage d’Enigma ne seront pas déclassées avant 2000. Depuis, le film "Imitation Game" (2014) notamment a rendu hommage à celui qui est également l’origine des premiers ordinateurs mais qui fut rejeté à cause de son homosexualité et contraint à la castration chimique.
Si la période du décryptage d’Enigma est privilégiée ici par Arnaud Delalande (auteur de neuf romans dont "Le piège de Dante"), si les tourments du génial mathématicien liés à son inclinaison sexuelle sont largement développés, la vie d’Alan Turing, bègue, solitaire, rêveur et excellent marathonien, est passée en revue dans son ensemble en 80 pages. Un portrait donc plutôt complet et un récit à la fois vivant et documenté, joliment mis en valeur par les superpositions d’images et le dessin réaliste d’Eric Liberge ("Monsieur Mardi-gras Descendres", "Les corsaires d’Alcibiade"). En fin d’album, un cahier comprenant une dizaine de pages et quelques photos d’époque est d’ailleurs consacré à "la guerre cryptographique".

Dessinateur : Éric Liberge - Scénariste : Arnaud Delalande - Editeur : les Arènes - Prix : 18 euros.