Tintin et le mystère des hormones cassées

, par Estelle

Tintin serait un "cas unique" de "déficience en hormone de croissance" selon l’Association médicale canadienne, citée par le quotidien "Le Monde".

Pourquoi Tintin n’a-t-il jamais grandi davantage et n’a-t-il jamais eu besoin de se raser ? D’autant que Tintin avait 14 ou 15 ans lors de sa première apparition et devait donc avoir 60 ans lors de sa dernière aventure auprès des Picaros... Vous ne vous êtes sans doute jamais posé la question mais, rassurez-vous, des membres de l’Association médicale canadienne l’ont fait pour vous.
Dans son édition du 7 décembre 2004, le journal de l’association publie en effet l’étude d’un "cas unique" de "déficience en hormone de croissance et hypogonadisme hypogonadotropique acquis chez un sujet ayant eu des traumatismes crâniens répétés". Et ce patient n’est autre que le héros d’Hergé, explique Le Monde qui se fait l’écho de l’information dans un article daté du 10 décembre 2004.
Pour expliquer ses retards de croissance et de début de puberté, et un manque de libido évident, les auteurs de l’étude - le Dr Cyr et son équipe (ses fils de 5 et 7 ans !) - mettent en avant les traumatismes répétés subis par le petit reporter. Il faut dire, qu’ils ont repéré 50 pertes de connaissance dans 16 des 23 livres d’aventures consacrés à Tintin. Parmi ces pertes de connaissance, 43 sont consécutives à un traumatisme crânien, provoqué le plus souvent par un bâton, mais aussi des blessures par balles, un empoisonnement au chloroforme, des explosions, des accidents de voiture et des chutes.
Les auteurs déplorent toutefois le manque de données médicales (pas d’information sur la période périnatale, pas d’imagerie cérébrale pratiquée après ces traumatismes) qui limitent les conclusions de l’étude...

Source : Le Monde

- L’étude dans le journal de l’Association médicale canadienne (en anglais)