"Péyi an nou", prix de la BD Politique 2018

, par Estelle

L’album de Marie-Ange Rousseau et Jessica Oublié sur le mouvement migratoire institutionnalisé par l’Etat français depuis les Antilles a été récompensé par France Culture.

"Péyi An Nou" de Jessica Oublie et Marie-Ange Rousseau (Steinkis), deux anciennes élèves de l’école Cesan, le Centre d’Enseignement Spécialisé des Arts Narratifs à Paris, a reçu le Prix de la BD politique 2018, remis chaque année par France Culture. Cet album se penche sur un pan méconnu de l’histoire des relations entre la France métropolitaine et ses départements d’Outre-mer : le mouvement migratoire institutionnalisé par l’Etat français à travers le Bumidom, un bureau créé en 1963 afin de soutenir la relance de l’économie grâce à une main d’oeuvre bon marché.
Les deux autres albums finalistes étaient "50 nuances de grec" de Jul et Charles Pépin (Dargaud) et "Paroles d’honneur" de Leïla Slimani et Laetitia Coryn (Les Arènes). Le Prix de la BD politique 2017 avait été décerné à Benjamin Stora et Sébastien Vassant pour "Histoire dessinée de la Guerre d’Algérie" (Le Seuil).