Le Prix Couilles au Cul 2019 à Jamonyqueso

, par Estelle

Le dessinateur guinéen a reçu la récompense destinée à récompenser le courage artistique d’un auteur.

Le 4e Prix Couilles au Cul - deux testicules pendantes au centre d’un cadre en bois - a été décerné, en marge du 46e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême 2019, au Guinéen Jamonyqueso, le dessinateur du "Cauchemar d’Obi" (L’Harmattan BD). Dans cet album, Teodoro Obiang Nguema (dénommé "Obi"), président de la Guinée équatoriale depuis presque 40 ans, s’endort comme d’habitude. Le lendemain matin, il se réveille sans un sou dans une mansarde, simple citoyen lambda dans un quartier pauvre de la capitale. Il découvre alors la rudesse de son pays, asphyxié par la corruption, le manque de liberté d’expression, d’accès aux soins ou à un système éducatif basique.
Initié par le rédacteur en chef de Fluide Glacial Yan Lindingre qui s’est associé au Off of Off, le festival off de la BD d’Angoulême, le prix Couilles au Cul récompense le courage artistique d’un auteur (bande dessinée, dessin de presse, d’humour…) qui subit des menaces dans son pays. Jamonyqueso, emprisonné suite à cet album, n’était pas présent pour al remise de son prix.
Le Prix Couilles au Cul 2018 avait été décerné à l’Iranien Kianoush Ramezani, alias Kianoush, Réfugié politique en France depuis 2009 après avoir apporté son soutien artistique et politique au mouvement vert iranien qui dénonçait la fraude électorale du clan Ahmadinejad.