MON BATACLAN

, par Estelle

Le témoignage intime et puissant d’un rescapé du Bataclan sur l’attentat et les mois de reconstruction.

Fred Dewilde est l’un des survivants du Bataclan. Nous sommes le 13 novembre 2015 quand la vie de ce graphiste de 49 ans, venu voir les Eagles of Death Metal avec des amis, bascule. Vécu comme une sorte de thérapie, un moyen d’arrêter de voir en boucle le film de cette nuit d’horreur, "Mon Bataclan" est divisé en deux parties.
La première est une bande dessinée d’une dizaine de planches en noir et blanc dans laquelle le graphiste raconte l’attaque, les deux heures qu’il a passées dans la salle allongé sur le ventre, une jeune femme blessée à ses côtés, à faire le mort. Deux heures interminables pendant lesquelles les terroristes - représentés sous la forme de squelettes tels les Cavaliers de l’Apocalypse - tiraient et achevaient les victimes… Les images sont terrifiantes.
Dans la seconde partie, Fred Dewilde a posé les crayons pour raconter son "après" en une vingtaine de pages : l’angoisse, la difficulté à supporter le bruit, la culpabilité, le besoin de ne pas succomber à la haine et d’aller de l’avant… Un témoignage fort mais porteur d’espoir au final.

Dessin et scénario : Fred Dewilde - Editeur : Lemieux - Prix : 15 euros.