IRONS – Tome 1.Ingénieur-conseil

, par Estelle

Un pont s’est brusquement écroulé au Canada. Un ingénieur en génie civil dyssocial mène l’enquête. Une nouvelle série au héros atypique.

"Je ne ressens rien pour les autres. Pas d’empathie, pas de connexion." Le héros de cette nouvelle série signée Tristan Roulot et Luc Brahy porte bien son nom : Jacks Irons, comme "acie", est un ingénieur en génie civil. Bloqué sur l’Ile-du prince-Edouard suite à l’effondrement d’une partie du pont la reliant au continent canadien, ce spécialiste des ponts diagnostiqué "dyssocial" va enquêter sur les raisons de cet accident : erreur de conception ou attentat ?
Irons est aussi perspicace que cynique et ne s’embarrasse guère de diplomatie, les pêcheurs de homards de l’île sont aux abois et l’ambiance n’est pas franchement cordiale. Formant un récit complet, tout en introduisant un héros tout sauf lisse dont l’enfance a été marqué par un terrible drame, "Ingénieur conseil" est donc plutôt riche et bien réalisé, bénéficiant en outre du trait réaliste efficace du dessinateur de la série "Imago Mundi".
Reste à savoir si les prochaines intrigues autour d’un ingénieur en génie civil maintiendront le même intérêt. Mais Tristan Roulot a bien réussi à scénariser cinq albums sur les aventures d’un trader ("Hedge Fund"), alors pourquoi pas.

Dessinateur : Luc Brahy – Scénariste : Tristan Roulot - Editeur : Le Lombard, Troisième Vague – Prix : 12,45 euros.