DE CAPE ET DE CROCS - Tome 6. Luna Incognita

, par Estelle

Le 5e tome était un peu en deçà, le 6e est de nouveau enthousiasmant, faisant de « Cape et de Crocs » une série de cape et d’épée fantaisiste incontournable.

Deux fiers bretteurs ont découvert, grâce à une carte cachée dans une bouteille, l’existence du fabuleux trésor des îles Tangerines. Mais d’aventures en aventures, nos gentilshommes le loup Don Lope de Villalobos et le renard Armand Raynal de Maupertuis, accompagnés des belles Hermine et Séléné, du lapin Eusèbe et du Raïs Kader, finissent par se retrouver sur... la lune ! Un voyage intrépide qui les mène à la rencontre des Sélénites. Le fourbe Mendoza n’est pourtant pas loin. Bien décidé à trouver de l’or, lui aussi embarque avec ses troupes pour un voyage lunaire.
Le 5e tome avait un peu perdu de son charme et on avait du mal à imaginer ce que pourrait donner le voyage sur la lune promis à la fin de l’album. La sortie de « Luna Incognita » lève toutes les craintes : ce 6e tome renoue avec la flamboyance des premiers tomes de la série.
Les dessins sont toujours aussi beaux, mis en valeur par de superbe couleurs : le voyage dans l’espace, la cité royale des Sélénites, les ciels étoilés et les nombreux paysages existant sur la lune sont autant d’occasions pour Masbou de montrer son talent. Le cadre est souvent grandiose, c’est du grand spectacle.
Quant au scénario d’Ayroles - à qui l’on doit le superbe « Garulfo » -, il s’enchaîne sans temps mort. Après un 5e tome un peu plat, on sent que l’aventure repart. Toujours très expressifs, les héros n’ont pas perdu de leur répartie dans un style mêlant poésie, références littéraires et humour. Les cases sont aussi pleines de petits détails rigolos, notamment cette étrange pierre suivant partout Eusèbe, l’empêchant de jouer au croquet et finissant par dormir à côté de lui dans le lit, un bonnet de nuit sur la tête.
On ne s’en lasse pas. « De Cape et de Crocs » s’impose comme une série incontournable et ne pas se jeter dessus serait une grosse erreur.

- Delcourt