Une Marianne à la Cestac pour l’Hôtel de ville d’Angoulême

, par Estelle

Un buste de Jean-Marie Pigeon d’après un dessin de Florence Cestac va être installé le 9 mai 2016 en présence des deux artistes.

Elle porte le bonnet phrygien mais a un gros nez et un décolleté affriolant. Le buste de la Marianne, qui va être installé dans le salon des mariages de l’hôtel de ville d’Angoulême, a été dessiné par Florence Cestac et sculpté par Jean-Marie Pigeon. Le seule femme à avoir reçu le Grand prix de la Ville d’Angoulême au Festival international de la bande dessinée - c’était en 2000 - et le sculpteur seront présents pour sa mise en place ce lundi 9 mai 2016. Créé en 2015, ce buste en plâtre de 69 centimètres de haut a été édité en huit exemplaires et quatre épreuves d’artiste numérotés.

© Photo Jean-François Dréan