Nouveau record mondial pour une planche de Tintin

, par Estelle

Le lot a été vendu par Artcurial 2,65 millions d’euros, ce samedi 24 mai 2014.

L’encre de chine et gouache réalisée par Hergé en 1932 pour la couverture de "Tintin en Amérique" et qui avait été adjugée 1,3 million d’euros (frais inclus) en juin 2012 n’est plus la bande dessinée la plus chère au monde. Le record est tombé ce week-end, cette fois encore lors d’une vente aux enchères organisée à Paris par Artcurial : estimée entre 700.000 et 900.000 euros, une double page à l’encre de chine de 1937 réalisée pour les pages de garde des albums de "Aventures de Tintin" publiés de 1937 à 1958 vient d’être acquise 2,65 millions d’euros (frais inclus) par un acheteur privé américain.
Ce dessin présente Tintin et Milou dans trente-quatre situations, chacune d’entre elles étant rattachée à un moment fort d’un album. On y trouve cependant une représentation de Tintin et Milou dans le grand Nord habillés pour une aventure qui n’a pas été réalisée, notait Serge Lemoine, conseiller scientifique et culturel chez Artcurial.

Parmi les autre lots de cette première partie de la vente samedi, dédiée à l’univers du créateur de Tintin, le dessin à l’encre de Chine pour la couverture de "L’île noire" a été vendu 992.700 euros (estimé 600.000 à 700.000 euros). La fusée de plus de 5m de haut, inspirée
de l’album "On a marché sur la Lune" et réalisée pour l’exposition Universelle de Séville en 1992, s’est envolée à 81.300 euros (estimée entre 30.000 et 50.000 euros). Elle était exposée dans la cour d’Artcurial, sur les
Champs Elysées, tout au long du mois de mai. Au total cette première partie de la vente a rapporté 4,89 millions d’euros.