Le Grand prix Artémisia 2019 à Claire Malary

, par Estelle

Le jury a récompensé la dessinatrice pour son roman graphique "Hallali". Six autres albums ont aussi été primés.

Les albums récompensés par les prix Artémisia 2019 ont été dévoilés. 14 titres avaient été sélectionnés parmi les albums réalisés par des femmes (notre article du 3/01/2018).

  • Grand Prix Artémisia : "Hallali" de Claire Malary (L’Oeuf). Deux histoires et deux techniques de dessin - un homme fuit une meute de loups, une jeune femme fuit deux agresseurs - qui finiront par se croiser. "Un récit silencieux aussi puissant que captivant", a souligné le jury.
  • Prix Artémisia du témoignage : "Sous les bouclettes" par Mélaka (Delcourt), qui raconte la fin de vie de sa mère.
  • Prix Artémisia "René Dumont" : "Les grands espaces" par Catherine Meurisse (Dargaud), également en lice pour le Fauve d’Or du meilleur album BD au Festival d’Angoulême 2019.
  • Prix Artémisia Mémoire : "La terre perdue" par la Finlandaise Hanneriina Moisseinen (Acte Sud, l’An 2) qui se déroule durant la Seconde guerre mondiale.
  • Prix Artémisia du Combat féministe : "L’une d’elles" par la Britannique Una (çà et là), un puissant plaidoyer contre les violences faites aux femmes.
  • Prix Artémisia du Dessin : Ex-aequo "In-Humus" de la Suédoise Linnea Sterte (éditions de la Cerise) et "Bezimena" de la Canadienne Nina Bunjevac (Ici même), en lice pour le Fauve d’Or du festival d’Angoulême 2019.

Les différents prix seront remis lors d’une cérémonie à Paris le 15 janvier. Le Grand Prix Artemisia 2018 avait été remis à Lorena Canottiere pour "Verdad" (éditions Ici Même).