NAINS - Tome 15. Oboron du Bouclier

Un nain guerrier découvre pour son malheur qu’il appartient à une lignée de nains surpuissants qu’il faut anéantir. Un bon épisode.

Quand Oboron se réveille au fond d’un trou, le corps criblé de flèches, il comprend qu’il y a quelque chose d’anormal. D’ailleurs, il n’est pas le seul : lorsqu’il revient auprès de sa compagnie, il est capturé et emmené à Maître Faradum, aumônier du Temple. Il serait un berserker, un guerrier-fauve capable d’entrer dans une fureur incontrôlable le rendant surpuissant…
C’est la troisième fois que l’Ordre du Bouclier est mis à l’honneur dans la série dédiée aux nains et ce avec un personnage plutôt intéressant : un guerrier qui a tout d’une machine à tuer, manipulé mais capable aussi de sensibilité et de dépassement de soi pour sa famille. L’occasion aussi de découvrir ce qu’est un berserker, issu de la mythologie nordique. Les scènes de combat, particulièrement violentes, sont efficaces, les décors sont très soignés et, comme toujours, la part belle donnée à la narration en voix off et le vocabulaire argotique associé à la race des nains, met du rythme dans la narration et fonctionne bien. En somme, ce 15e portrait de nain est un bon cru malgré un scénario assez simple.

Dessinateur : Nicolas Demare - Scénariste : Nicolas Jarry - Editeur : Soleil - Prix : 14,95 euros.