MAUSART

Comment une souris mélomane nommée Mausart va se retrouver à jouer devant le roi… Une petite histoire pour la jeunesse magnifiquement illustrée.

Faire du grand compositeur Wolfgang Amadeus Mozart une petite souris ("maus" en allemand) mélomane, il fallait avoir de l’imagination. Mais chez le dessinateur serbe Gradimir Smudja ("Vincent et Van Gogh", "Le Cabaret des muses", etc.) ce n’est décidément pas ce qui manque. De son idée est né le scénario développé par Thierry Joor, directeur éditorial chez Delcourt.
Mausart vit donc avec toute sa famille caché à l’intérieur du piano appartenant au musicien officiel de la cour du roi, le loup Salieri. Alors qu’il profite de son absence pour jouer quelques notes, le roi passant en carrosse sous ses fenêtres, l’entend et réclame que la musique soit jouée pour l’anniversaire de la reine. Salieri n’a d’autre choix que de faire jouer Mausart discrètement à sa place.
L’histoire simple et gentillette, qui se résume en gros à la réalisation de ce stratagème et qui surfe sur la pseudo rivalité historique entre Mozart et Salieri, ne casse pas trois pattes à un canard. Pourtant ce récit, destiné avant tout à un jeune public, est séduisant. La galerie de personnages zoomorphiques en costume d’époque - le roi en oie, le majordome en gros matou et une impressionnante cour hétéroclite composée de rhinocéros, singe, perroquet, lion, girafe, etc - sont hyper expressifs, les couleurs sont éclatantes et les décors magnifiques. Architecture, intérieurs cossus, enluminures et tissus sont rendus avec luxe de détails mais sans alourdir les cases aux couleurs éclatantes. Pour le plaisir des yeux, la bande dessinée nous offre un beau cahier graphique final composé de croquis préparatoires de Smudja.

Dessinateur : Gradimir Smudja - Scénariste : Thierry Joor - Editeur : Delcourt - Prix : 14,50 euros.