LES PETITES PROUESSES DE CLARA PILPOILE - Tome 2. Viva Las Vegas

Ecrivain public de son état, Clara Pilpoile accompagne six vieilles folles dans un casino du Poitou. Une virée sans queue ni tête qui tombe à plat.

Chargée de rédiger les mémoires de Madame Populo, Clara Pilpoile accompagne la vieille acariâtre et ses cinq copines aussi farfelues qu’elle à Las Vegas... dans les Deux-Sèvres où un ancien amant - un certain Mario déguisé en Elvis Presley - a monté un obscure casino.
Le décor est planté, le scénario peut se développer... Mais quel scénario au fait ? On a certes compris que la virée picto-charentaise de notre écrivain public rousse finissait par se transformer en film d’horreur de série Z avec des cadavres s’empilant les uns après les autres, façon les 10 petits nègres. Mais c’est à peu près tout. "Viva Las Vegas" est tellement décousu et le dénouement final tellement peu convaincant qu’on a bien du mal à suivre. L’héroïne est réduite à un rôle de figurante et sa copine Ariane du premier tome est elle quasiment absente de l’album.
Si déjà le premier tome offrait un scénario un peu bancal, déjanté sans être totalement absurde, ce nouvel opus est lui franchement bizarre hésitant sans bonheur entre le genre policier, la chronique sociale et le fantastique (des soeurs siamoises à la peau jaune, normal !). Bref, ça part dans tous les sens et comme on n’est pas plié en deux de rire, on n’accroche pas. Dommage, l’originalité est pourtant là.

- Dargaud