LES FILLES DE SALEM

Quels évènements ont conduit au célèbre procès des sorcières de Salem ? Un récit angoissant et sans concession sur l’obscurantisme religieux et la folie humaine.

A travers son sous-titre "Comment nous avons condamné nos enfants", le one-shot de Thomas Gilbert annonce le sujet : le déroulement des événements ayant conduit au tristement célèbre procès des sorcières de Salem qui s’est déroulé en 1692 dans un village du Massachusetts et qui a vu l’exécution de 25 personnes.
Narré par Abigail Hobbs, 14 ans, qui finira elle-même pendue, le récit est puissant, avec une tension qui monte crescendo pour mieux faire prendre conscience au lecteur de l’hystérie collective qui s’empare progressivement de la petite colonie puritaine touchée par de mauvaises récoltes et excitée par un révérend manipulateur. Les silhouettes anguleuses, les regards soupçonneux, les gesticulations et élucubrations du révérend, les visages déformés par la colère et la haine annoncent le point de non-retour. De la même manière, au fur et à mesure que l’on avance dans l’intrigue, les couleurs s’assombrissent, les représentations de créatures sataniques effrayantes apparaissent et les impressionnantes scènes de violence se succèdent, entre lapidations et lynchages... L’auteur de "Bjorn le morphir" parvient ainsi avec justesse à dénoncer autant le fanatisme religieux que la condition féminine de l’époque.

Dessin et scénario : Thomas Gilbert - Editeur : Dargaud - Prix : 22 euros.