LES BRÛLURES

Un policier enquête sur le meurtre de prostituées, et drague une jeune femme au bord d’une piscine. Un one-shot intrigant au graphisme enthousiasmant.

L’inspecteur Assane Diaye, dit Nutella, enquête avec son collègue Light sur des meurtres atroces de prostituées et pour se changer les idées va nager à la piscine municipale. C’est là qu’il rencontre une jeune femme très séduisante mais aussi très distante malgré ses tentatives d’approche.
A première vue, "Brûlures" est un polar et la mise en parallèle tout au long du récit de l’enquête policière et de la relation sentimentale (tout aussi importante) surprend et intrigue, de même que le contraste entre l’horreur des crimes et le ton léger ou humoristique de certaines scènes. On ne perd pas pied, au contraire on se laisse porter dans ce drôle de scénario au rythme lent et aux nombreux bonds dans le temps, concocté par Zidrou et dont, raconte-t-il, personne n’avait voulu durant des années.
La mise en images de Laurent Bonneau suscite le même intérêt avec une alternance d’outils graphiques (encre de chine, mine de plomb, encre colorée, plume…) qui donne naissance à des planches à la texture originale, mélange de traits précis, de dégradés de couleurs et de décors fondus, reflétant bien l’ambiance énigmatique du récit.

Dessinateur : Laurent Bonneau - Scénariste : Zidrou - Editeur : Bamboo, collection Grand Angle - Prix : 19,90 euros.