LES BIJOUX DE LA KARDASHIAN

En 2016, Kim Kardashian se fait braquer ses bijoux dans sa chambre d’hôtel parisien. Récit réaliste de l’enquête qui a conduit à l’arrestation des malfaiteurs.

Souvenez-vous, en octobre 2016, Kim Kardashian était victime d’un saucissonnage dans sa chambre d’hôtel parisienne, les braqueurs repartant avec plus de 9 millions d’euros de bijoux. Depuis, les membres ont été coincés et le procès devrait avoir lieu en 2020. Les journalistes François Vignolle et Julien Dumond qui ont eu accès au dossier de l’enquête reviennent sur ce qui s’avère le plus important vol contre un particulier en France depuis 20 ans.
La vie d’une starlette en goguette à Paris et les préparatifs d’une bande de malfrats sur le retour lancent "Les bijoux de la Kardashian", en clin d’œil au "Bijoux de la Castafiore" d’Hergé. Viennent ensuite le braquage lui-même, réellement traumatisant pour Kim Kardashian, et les investigations policières somme toute assez classiques. Car si ce braquage a eu un tel retentissement c’est avant tout à cause de la victime, icône planétaire du web, des pressions politiques et des répercussions économiques sur le secteur du tourisme de luxe à Paris. Au final, ce récit réaliste (même si les noms des protagonistes ont été modifiés et que certaines scènes relèvent de la fiction) qui contraste avec le trait épais plutôt caricatural de Grégory Mardon ("Cycloman") se lit assez bien, donnant plus de corps à la personnalité de ces braqueurs à l’ancienne qu’à l’hyperconnectée Kim Kardashian elle même.

Dessinateur : Grégory Mardon - Scénaristes : Julien Dumond et François Vignolle - Editeur : Glénat - Prix : 15 euros.

- Interview de Julien Dumond : "Une histoire éminemment graphique"