LA COUR DES MIRACLES - Tome 2. Vive la Reine !

Les arrestations d’Anacréon et de la Marquise sonneront-elles le glas de la cour des miracles du cul-de-sac Saint-Sauveur ? Suite d’une guerre de succession pleine de rythme mêlant fiction et réalité historique.

Maintenant qu’Anacréon, roi des gueux, croupit en prison, le Premier Ministre Colbert et le lieutenant Gabriel de la Reynie s’attachent à éliminer les multiples cours des miracles de la capitale. Mais la Marquise n’a pas dit son dernier mot. Après avoir échappé à la déportation vers le Nouveau monde, la fille d’Anacréon décide de réorganiser la cour du cul-de-sac Saint-Sauveur et la résistance.
Stéphane Piatzszek et Julien Maffre poursuivent leur pentalogie au coeur du Paris miséreux du XVIIe siècle. La guerre de succession pour régner sur l’une de ces cours commence vraiment et offre rythme et rebondissements. Alors que le fil rouge de l’intrigue est basé sur une réalité historique - Paris et autres grandes villes abritaient à cette époque des cours des miracles, sorte de société mafieuse composée d’un souverain régnant sur des voleurs, des prostituées, des mendiants, des faux éclopés et quelques vrais infirmes -, le scénariste mêle efficacement Histoire et fiction, faisant se croiser grandes figures historiques et illustres inconnus de basse extraction. Violente, crasseuse et glauque, l’atmosphère particulière de ce Paris d’après Moyen-âge est bien mise en valeur par le dessin semi-réaliste de Piatzszek visiblement bien documenté. On s’y croirait et pour un peu on sentirait même les effluves nauséabondes des ruelles parisiennes.

Dessinateur : Julien Maffre - Scénariste : Stéphane Piatzszek - Editeur : Soleil, collection Quadrants - Prix : 15,50 euros.