L’OR DES MARÉES- Tome 1. Les Moissonneurs de la mer

Un gardien de phare change de vie par amour pour une femme et se lance dans la lucrative production du goémon. Une saga historique, maritime et romanesque intéressante.

C’est une nouvelle saga romanesque tournée vers la mer dans laquelle se lancent les auteurs de "Chasseurs d’écume". Adaptée du roman "Le pain de la mer" de Joël Raguénès, "L’or des marées" démarre en Bretagne en 1894. Yves Kerléo, gardien de phare, achète une île pour vivre avec la belle Anne et devenir paysan goémonier.
Après l’univers de la pêche à la sardine, c’est donc celui de la fameuse algue bretonne utilisée notamment en médecine. Désormais inscrite à l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France, la récolte du goémon se fait traditionnellement à la main lors d’une pêche à pied. Tout cette économie est le coeur de "L’or des marées" qui mêle aussi histoires d’amour et même meurtre dans ce premier épisode. Trop bavard parfois et un peu mièvre sur la partie sentimentale, le récit retient toutefois l’attention par la description réaliste et détaillée du travail des goémoniers, de la vie quotidienne dans la Bretagne de la fin du XIXe siècle et du poids des barrières sociales. Et bien sûr, la mer encore présente dans le travail de François Debois et Serge Fino, avec de jolies scènes maritimes, de tempête ou de brume.

Dessinateur : Serge Fino - Scénariste : François Debois - Editeur : Glénat - Prix : 13,90 euros.