KEN GAMES - Tome 3. Ciseaux

Fin de la trilogie sur les conséquences dramatiques des mensonges érigés en règle de vie de trois amis. Un thriller percutant !

Pierre, feuille et évidemment ciseaux. Troisième album de la série, "Ciseaux" est aussi la conclusion du jeu dangereux de trois amis menteurs. Alors que Pierre s’apprête à livrer le combat de sa vie, TJ accuse le coup après la découverte du véritable métier d’Anne : tueuse à gages. Celle-ci est d’ailleurs chargée de s’occuper de Pierre s’il devait gagner...
Lorsqu’on a atteint un tel degré de mensonge, quand la confiance a été trahie à ce point, pas étonnant que les évènements tournent au drame.... Progressivement au fil des tomes, Robledo a travaillé ses personnages et ce troisième opus n’échappe pas à la règle en nous livrant toutes les clés sur le passé d’Anne, alias Ciseaux. C’est d’ailleurs cette attention portée à la psychologie des protagonistes qui donnent toute sa complexité à l’histoire et entretient notre intérêt. Le scénario lui reste finalement assez simple même si ce dernier opus riche en informations a un peu tendance à partir dans tous les sens.
Cohérent en tout cas du début à la fin, "Ken Games" constitue un très bon thriller, soutenu par le graphisme efficace de Toledano.

- Dargaud