FREYA, L’OMBRE DU PRINCE - Tome 1

Une jeune villageoise pleurnicharde va se voir propulsée à la tête d’un royaume menacé d’invasion. Un shôjo manga rythmé mais un peu trop convenu.

Jeune villageoise timide, Freya a la bonne surprise de voir revenir Aaron et Alex, ses frères de cœur devenus de solides guerriers. Mais ils apportent avec eux une mauvaise nouvelle : le puissant royaume voisin de Sigurd exige la reddition du village, poursuivant ainsi son annexion progressive du royaume de Tyr.
Auteure de "Strange Dragon", Keiko Ishihara revient avec un autre shôjo manga reprenant certains mêmes éléments : de beaux jeunes gens, une histoire de prince ou de princesse devant apprendre à gouverner, un royaume à sauver et des sentiments amoureux. Tout cela n’est pas non plus sans rappeler "Yona : princesse de l’aube" par exemple ou bien "La Rose de Versailles" pour le travestissement d’une jeune fille en garçon. Bref, si la lecture n’est pas déplaisante et le graphisme fin, l’intrigue rythmée - la transformation progressive d’une jeune fille fragile en femme de tête - s’avère pour l’heure assez convenue et le personnage pleurnichard de Freya entouré d’un harem de beaux garçons un brin agaçant.

Dessin et scénario : Ishihara Keiko - Editeur : Doki Doki - Prix : 6,95 euros.