ERNEST & REBECCA - Tome 4. Le pays des cailloux qui marchent

Après la campagne chez Pépé Bestiole, Rebecca est en vacances à la mère chez son papa. Mignon mais moins drôle depuis qu’Ernest le microbe et la petite fille ne sont plus inséparables.

C’est les vacances d’été et après un séjour chez Pépé Bestiole, Rebecca va passer du temps chez son papa qui, divorcé, vit désormais à l’année dans un mobile-home en bord de mer. Au programme au "pays des cailloux qui marchent" : parties de pêche et plongée. L’occasion aussi de rencontrer de nouvelles personnes, de se faire un nouvel ami, Rodrigue, et de retrouver Ernest, son copain microbe qui se sent abandonné depuis que la petite fille a soigné son rhume.
Rebecca fait donc son retour après deux ans d’absence. Du moins si vous n’avez pas lu la prépublication dans Spirou au printemps dernier. La vie suit son cours et cette petite fille à la santé fragile mais à la joie de vivre communicative semble aller plutôt mieux. Ca c’est la bonne nouvelle. La moins bonne c’est que cela signifie aussi que, comme dans le tome précédent, Ernest n’est plus autant à ses côtés... Et "Ernest & Rebbeca" sans (ou beaucoup moins en tout cas) Ernest, ce n’est décidément plus pareil. La bouille de Rebecca et les planches acidulées de Dalena sont toujours aussi mignonnes mais Rebecca toute seule n’est pas aussi drôle et l’intérêt des gags s’en ressent. Pour preuve, les plus efficaces pour les zygomatiques sont ceux où la petite fille vomit en voiture avec Ernest à côté sur la banquette, et où le grincheux Rodrigue fait la connaissance du microbe transformiste... Dommage.

- Le Lombard