Un rapport pour améliorer la situation des auteurs de BD

L’ex-président du Centre Pompidou et de la BNF dresse 23 recommandations.

C’était un rapport très attendu par les auteurs, de bande dessinée notamment. Bruno Racine, ancien président du Centre Pompidou et de la Bibliothèque nationale de France, vient de remettre au ministre de la Culture Franck Riester une liste de 23 recommandations dont beaucoup visent à améliorer la situation financière des auteurs. 53% des auteurs de BD vivent avec moins que le Smic, selon la Ligue des auteurs professionnels, 50% des femmes auteures vivant même sous le seuil de pauvreté. Bruno Racine propose donc que la rémunération des auteurs, fixée entre 5 et 10% du prix de vente par l’éditeur, soit réévaluée à la hausse. Bruno Racine est également favorable "à la rémunération de certaines catégories d’auteurs dans les salons et festivals" et la création d’un "Conseil national des artistes-auteurs" chargé de mener les négociations collectives notamment avec les éditeurs.
Le ministre de la Culture Franck Riester présentera "les mesures qu’il retient, le plan d’action et le calendrier" dans la première quinzaine de février, après le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême.