Media Participations se lance dans le crowdfunding

My Major Company s’associe à Dargaud, Dupuis et Le Lombard pour proposer aux internautes de participer à l’expérience d’éditeur BD. Un appel sera également lancé pour trouver l’illustrateur du prochain album de Boisserie.

Le groupe Média Participations (Dargaud, Dupuis et Le Lombard) et la société My Major Company (qui propose aux aux internautes d’investir dans un projet musical) s’allie pour lancer MMC BD à partir du 17 octobre 2011.
MMC BD repose sur le principe du "crowdfunding", soit le financement de projets par un nombre important de personnes, qui interviennent chacune à hauteur de leurs moyens. La maison d’édition Sandawe propose depuis janvier 2010 un concept a priori similaire.
En ce qui concerne MMC BD, le 17 octobre, les internautes découvriront neuf projets (à travers un synopsis, quelques planches, une interview vidéo des auteurs et la possibilité de dialoguer avec eux) sur lesquels ils pourront acheter des parts (une part = 10 euros). En tant qu’"internautes-éditeurs" (Sandawe les appelle "édinautes") ils seront invités à suivre de l’intérieur tout le processus d’édition et à donner leur avis sur les choix stratégiques comme celui de la couverture par exemple. Pour être édités par MMC BD, les projets devront atteindre au minimum 10.000 euros de mise. Le maximum est de 25.000 euros. Les internautes pourront aussi découvrir tous les projets inscrits librement
sur le site : les projets au "banc d’essai".
Mais que l’internaute ne s’imagine pas non plus avoir un rôle déterminant : contrairement à une petite structure comme Sandawe par exemple, le groupe Média Participations a de toute façon l’intention et les moyens de publier les albums préalablement repérés qu’ils aient ou non assez de parts : "Le
deal est simple : nous croyons en eux, nous allons sortir ces projets, nous
vous proposons de les coéditer avec nous"
affirme Michaël Goldman, président fondateur de My Major Company. Claude de Saint Vincent (directeur général de média Participations) ne dit pas autre chose : "Rien ne change pour les éditeurs qui continuent
à sélectionner et signer avec les auteurs qu’ils jugent prometteurs. En revanche, en proposant aux internautes de s’associer à ces découvertes, ils offrent à ces auteurs une première occasion de rencontre avec leurs futurs lecteurs et une très originale plate-forme de lancement."

Concrètement, les premiers projets qui seront proposés aux "internautes-éditeurs" sont : "Le roi du ring" par Dimitri Gigault et Julien Rolland ; "Axel Rock" par Nicolas Moustey et Pierre Loyvet ; "Pleine lune" par Isabelle Bauthianet Luca Saponti ; "Shrimp" par Benjamin d’Aoust, Matthieu Donck et Mathieu Burniat ; "La Fille de l’eau" par Sacha Goerg ; "Pic Pic et André" par Vincent Patar, Jeanne Balibar, Stephane Aubier ; "Le Chômeur et sa Belle" par Jacques Louis ; "Clara" par Christophe Lemoine et Cécile Brosseau ; "La Ballade de Magdalena" par Christophe Dubois.

Par ailleurs, à l’occasion du lancement de MMC BD, un appel sera lancé sur le site pour trouver l’illustrateur du prochain album de Pierre Boisserie. Mathieu Lauffray conseillera les candidats illustrateurs.
Enfin, My Major Company (MMC) et le quotidien Métro s’associent pour mettre en place un tremplin mensuel de découverte de jeunes dessinateurs. Tous les mois, pendant un an, un thème sera proposé aux jeunes dessinateurs de MMC BD. Le thème sera annoncé sur internet et dans le quotidien. Chaque session du tremplin fera émerger deux gagnants :
le candidat choisi par les internautes et celui choisi par le jury, qui seront mis en
avant dans le quotidien et sur le site internet de chacun des deux partenaires.