Le SNE veut donner plus de place à la BD à l’école

Le groupe BD du Syndicat national de l’édition initie plusieurs projets pour favoriser un usage pédagogique plus important de la bande dessinée dans les établissements scolaires.

Les éditeurs de bande dessinée du Syndicat national de l’édition ont décidé de s’engager en faveur d’une intégration plus forte de la BD dans les parcours scolaires, convaincus des atouts qu’elle possède en matière d’apprentissage de la lecture et d’accès à la connaissance. C’est le sens du communiqué du SNE qui "souhaite associer tous les professionnels du livre et de l’enseignement à une réflexion collective" sur le sujet. Deux premières actions ont déjà été initiées :

  • Une étude pour dresser l’état des lieux de la place de la BD dans les établissements scolaires. Il en ressort notamment que l’usage des BD y est très restreint pour des raisons budgétaires et de formation. Et quand elles sont présentes, elles relève d’initiatives individuelles de professionnels passionnés (enseignants, documentalistes…). Selon ces professionnels, des projets pédagogiques à partir du 9e art pourraient toutefois être construits dans toutes les disciplines enseignées à l’école (littérature, sciences, philosophie, histoire, arts plastiques, éducation civique…).
  • Le SNE s’associe à la Semaine de la presse et des médias dans l’École (SPME) organisée du 18 au 23 mars partout en France. Les éditeurs du SNE mettront à la disposition de 220.000 enseignants une sélection d’ouvrages autour du thème "L’information sans frontières ?". Ces livres seront disponibles en version numérique sur le site d’Iznéo, partenaire de l’événement.