WONDERBALL - tome l. Le Chasseur

, par Estelle

Un mystérieux tueur vient de faire un carton : neuf morts en neuf secondes. Trop rapide pour être normal... L’inspecteur Spadaccini démarre son enquête qui le mène vite sur la piste d’un vaste complot... Un thriller classique mais efficace.

Wonderball, c’est le nom d’une boule au chocolat américaine à l’intérieur de laquelle on trouve un jouet à la manière des Kinder Surprise. C’est aussi le surnom de l’inspecteur Spadaccini qui grignote de ces friandises à longueur de journée. Cela ne l’empêche pas de garder ses sens en éveil puisque quand un tireur abat neuf personnes en neuf secondes dans une rue de San Francisco, il fait très vite le rapprochement avec la rapidité d’exécution de Lee Harvey Oswald lors de l’assassinat de JFK.
Les amateurs de théories du complot et les nostalgiques des séries policières américaines des années 80 seront servis. L’intrigue n’a certes rien de particulièrement original et le style du héros malin mais brut de décoffrage n’est pas nouveau. Pourtant ce premier tome est rondement mené, avec une narration classique mais fluide signée de Jean-Pierre Pécau et Fred Duval, déjà co-scénaristes d’une trentaine d’albums dont la série "Jour J". L’ambiance glauque des bas-fonds de San Francisco créée par le dessinateur néo-zélandais installé en Australie Colin Wilson colle bien à l’intrigue même si les visages ont tendance à manquer d’expressivité.
Le deuxième tome intitulé "Le Fantôme" est annoncé pour mars 2015.

- Delcourt