WINTER STATION

, par Estelle

Un psychopathe s’invite dans une station de ski en cours de réhabilitation. Un thriller plaisant et une héroïne marquante.

Jeu de massacre au sommet. Pour ce thriller publié au sein de Flesh & Bones - la collection de one shots en noir et blanc plus ou moins horrifiques de Glénat Comics - Lisa Langlois, jeune agent immobilier, est envoyée superviser le projet de restauration d’une station de ski abandonnée dans la Sierra Nevada. Mais dès les premiers jours, des évènements inquiétants se produisent : l’appartement dans lequel elle loge est fracturé à deux reprises et surtout le cadavre d’un contremaître avec lequel elle avait eu des mots la veille est retrouvé égorgé.
Un froid glacial, des ouvriers qui s’ennuient, un réseau téléphonique qui ne passe pas, des chalets et des hôtels délabrés, des remontées mécaniques rouillées et un psychopathe qui rôde… l’ambiance à la limite du glauque est rapidement posée et plutôt bien rendue par le dessinateur roumain Cristian Pacurariu ("Assassin" avec Peru). Le scénario fonctionne également, Christophe Bec ("Sanctuaire, "Olympus Mons") multipliant comme à son habitude les flash-backs, les scènes sans lien apparent a priori et surtout les fausses pistes. Résultat, le suspense est maintenu assez longtemps, l’explication finale tient la route et on a droit à une héroïne haute en couleurs qui a l’instinct de survie chevillé au corps.

Dessinateur : Cristi Pacurariu - Scénariste : Christophe Bec – Editeur : Glénat comics – Prix : 9,99 euros.