WILD BLUE YONDER

, par Estelle

Loin de la Terre irradiée, les combats aériens font rage pour dominer les cieux et sauver sa peau. Un one-shot post-apocalyptique enlevé et divertissant.

Fuyant une Terre asphyxiée par la pollution et les radiations, les hommes vivent désormais dans des forteresses géantes. L’une d’elles, L’Aurorealimentée par la lumière du soleil, suscite la convoitise du Juge qui cherche à la localiser. Entre d’incessants combats aériens, Cola, jeune pilote téméraire de L’Aurore, débarque dans un bar à la recherche d’un nouveau "porte-flingue" pour remplacer celui qui a été tué dans le dernier assaut.
Mike Raicht ("The stuff of Legend"), Zach Howard ("The Cape") et Austin Harrison se sont mis à trois pour imaginer cette mini-série en six épisodes publiée initialement aux Etats-Unis par IDW en 2013 et réunie en recueil pour Glénat Comics. Plutôt immersive grâce aux personnages sympathiques et aux relations intéressantes (plus ou moins tendues) qu’ils entretiennent, au rythme impulsé et surtout aux scènes de combats spectaculaires, la BD s’avère être un bon divertissement. Deux bémols toutefois : certains rebondissements trop prévisibles et le choix du one-shot tant le côté attachant de cette "famille" au coeur de L’Aurore appelle une suite.

Dessinateur : Zach Howard - Scénaristes : Mike Raicht, Austin Harrison et Zach Howard - Editeur : Glénat, collection Comics - Prix : 17,50 euros.