WARM UP - Tome 1. D.O.A

, par Estelle

Un jeune pilote à la carrière prometteuse tente d’aider son frère embarqué dans une sale histoire avec la mafia. Un début de série qui pêche par son manque d’originalité. A réserver aux fans de moto de vitesse.

Renaud Garreta a (au moins) deux passions : la bande dessinée et la moto. Celui qui a vendu plus de 400.000 albums avec les neuf premiers albums d’"Insiders" (avec Jean-Claude Bartoll) se lance ici dans un projet personnel pour lequel il a créé sa propre maison d’édition, Dust.
Futur marié, futur papa et jeune pilote extrêmement prometteur, Nathan décroche enfin un sponsor et du même coup son statut de pilote professionnel en championnat du monde. Tout va donc pour le mieux pour Nathan. Pour son frère Chad en revanche, ça va moins bien : suite à un accident sur l’autoroute, il vient de perdre la cocaïne qu’il convoyait dans sa moto, déclenchant la colère des propriétaires de la drogue...
"Warm Up" a de quoi séduire les lecteurs qui partagent les mêmes passions que Garreta et qui restent un tantinet frustrés. Hormis des séries humoristiques comme "Joe Bar Team" ou "Fou de Harley" de Margerin, la moto n’a en effet guère eu jusqu’ici les honneurs du 9e Art. Encore moins une série réaliste comme ici.
De ce côté là, les lecteurs sont servis. Les courses sont longuement retranscrites et spectaculaires, les effets de vitesse efficacement rendus. Hervé Poncharal, manager de l’écurie Tech3 et président de l’international Road Racing Team Association, signe même la préface de l’album. Mais pour le reste, rien de bien original dans ce scénario mêlant le sport et les milieux mafieux... D’un côté le frère parfait, de l’autre celui qui fait des conneries. Bref, l’intrigue est cohérente mais usée, les personnages sont archi vus et les scènes de bonheur familial traînent en longueur. On tourne les pages de "D.O.A" en devinant ce qui va se passer, on baille et on relit parfois plusieurs fois les cases pour comprendre qui est qui, tant les trois protagonistes principaux se ressemblent physiquement.
La fin du premier opus préfigure une histoire de vengeance. Mais cinq autres tomes sont annoncés dont le deuxième en mars 2015. Une longue suite donc qui pourrait peut être nous étonner après tout.