WALKING DEAD - Tome 31. Pourri jusqu’à l’os

, par Estelle

Quand les failles de l’organisation mise en place par la Gouverneuse se font jour brutalement…. Un bon épisode à la montée en tension progressive inattendue et efficace.

Pendant que Michonne semble avoir trouvé sa place auprès de sa fille, Rick et la Gouverneuse Milton continuent de comparer la gestion de leur communauté respective lorsque une émeute éclate au sein de la société dirigée par la seconde, laissant un peu plus entrevoir les failles d’un système inégalitaire et totalitaire… Dans la lignée du précédent, ce 31e tome poursuit son intéressante réflexion autour de la politique et de l’approche du pouvoir. Là encore, peu de zombies (toujours bien dégoûtants sous le trait de Charlie Adlard), les deux communautés ont appris à vivre avec les hordes et s’en sortent plutôt bien…
Mais connaissant le schéma désormais récurrent de "Walking Dead", le rythme encore plutôt calme du récit - malgré une montée en tension palpable au fil des pages - précède celui d’avant la tempête… qui finit d’ailleurs par arriver dans les toutes dernières pages… mais d’une manière à laquelle on ne s’attendait absolument pas ! Bref, un cliffhanger diablement efficace ! Robert Kirkman nous tient et ne nous lâche pas.

Dessinateur : Charlie Adlard - Scénariste : Robert Kirkman - Editeur : Delcourt, collection Contrebande - Prix : 14,95 euros.