WALKING DEAD - Tome 28. Vainqueurs

, par Estelle

A Alexandria, la communauté doit faire face à une vague immense de zombies affamés… Un 28e épisode axé sur l’action.

Des zombies par milliers déferlent lentement mais sûrement sur Alexandria et finissent par provoquer la chute de la grille qui protégeait la communauté de Rick… Les amateurs de morts-vivants bien moisis et bien affamés seront servis. Mais comme d’habitude dans la série, là n’est pas le plus grand danger.
Toujours un peu bavard certes, le récit s’avère néanmoins riche en actions et en rebondissements et si le lecteur devra faire le deuil de personnages clé, il aura enfin droit sans trop de casse au dénouement de la guerre entre communautés et Chuchoteurs. Tout fonctionne donc plutôt bien dans ce 28e opus à la couverture assez alléchante : Negan posant fièrement face à des individus agenouillés devant lui. Pourtant, c’est un Negan qu’on peine de plus en plus à reconnaître qui nous est décrit. Où est passé le salopard sans pitié d’il y a quelques épisodes qui nous faisait tant trembler ? Hormis son langage grossier et ses allures de brute épaisse, l’homme a aussi des faiblesses, des blessures cachées… Bref, il devient un humain comme tous les autres. Et même s’il n’est pas le seul à évoluer dans la série, bien au contraire, cela reste si soudain et si inattendu qu’on peine à y croire. Il faudra peut-être s’y habituer, Robert Kirkman semblant vouloir en faire un personnage central tandis que Rick perd de son aura au fur et à mesure…

Dessinateur : Charlie Adlard - Scénariste : Robert Kirkman - Editeur : Delcourt, collection Contrebande - Prix : 14,95 euros.